Autres sites du groupe Eiffage

Innovation française : la technologie du flux libre

Le flux libre est un système innovant de perception du péage sans recours aux barrières classiques. Des portiques équipés de caméras infra-rouge et de capteurs permettent de détecter et identifier les véhicules grâce à une lecture de la plaque d’immatriculation, du télé-badge s’il est accroché au parebrise et, d’analyser le type de véhicule pour en vérifier la concordance avec les informations fournies par la plaque.  
Les portiques et la technologie mis en œuvre ont été conçus et fournis par l’un des leaders mondiaux. Ils sont déjà utilisés dans de nombreux pays : États-Unis,  
Espagne, Autriche, Brésil, Chili, Colombie, Inde. Le dispositif est constitué d’une caméra à laquelle s’ajoute une couche d’intelligence algorithmique qui permet de faire communiquer les équipements entre eux et vers le système de back-office.

Une première en France

Sur ses 88km et avec ses 6 portiques, l’A79 sera la première autoroute française à être mise en service en fonctionnement flux libre.
Outre la liberté et la facilité de circulation que ce système apporte aux usagers en supprimant les obstacles physiques constitués par les barrières, le péage en flux libre est un allié de la mobilité durable. En supprimant l’arrêt et le nécessaire redémarrage des véhicules thermiques aux barrières de péage, ce dispositif contribue à diminuer significativement les émissions de CO2. Les moteurs ne tournent plus à l’arrêt, il n’y a plus besoin de ré accélérer en sortie de barrière de péage. Ainsi, selon l’Association des Sociétés Françaises d’Autoroutes (ASFA), un poids lourd dépense un litre de gasoil ordinaire à chaque arrêt à une barrière de péage. Soit 3,1 kg de CO2 émis. Par ailleurs, l’installation d’un portique en flux libre permet de réduire l’artificialisation des sols, du fait de la suppression des barrières en pleine voie : on estime à 16 hectares la surface nécessaire à une seule barrière de péage.